Actu / News Santé & Prévention

Alimentation et activité physique

un article proposé par HEYME BLOG

Face à la surabondance et à la multiplicité des discours, il est de plus en plus difficile de trouver des réponses simples et adaptées pour bien manger. Les consommateurs sont bien souvent perdus face à des recommandations en évolution constante, et certains préfèrent alors se résigner.

En effet, d’après l’enquête santé HEYME 2019, moins d’un tiers des lycéens a déclaré faire attention à son alimentation (31%) et une très grande majorité admet grignoter entre les repas (92%). Ce n’est néanmoins pas une fatalité. De petits changements successifs peuvent considérablement améliorer notre santé.

Avoir une alimentation équilibrée consiste à manger varié et en quantité adaptée, pour apporter à l’organisme l’énergie et les nutriments nécessaires à son fonctionnement. Il suffit de privilégier les aliments bénéfiques à notre santé et de limiter la consommation de ceux qui y sont moins favorables, en suivant le plus souvent possible les recommandations nutritionnelles. L’équilibre alimentaire est une notion à envisager sur le long terme, c’est pour cela qu’il est possible de manger de tout ! Il n’existe ni aliment miracle, ni aliment interdit. Inutile donc de se donner mauvaise conscience lorsque l’on mange nos aliments de prédilection, tout est une question de quantité et de fréquence de consommation.

Le rythme alimentaire fait également partie intégrante d’une alimentation équilibrée. Il est recommandé de prendre 3 repas par jour et de prendre un petit déjeuner, repas encore trop souvent négligé par les lycéens. En effet, d’après l’enquête santé HEYME 2019, ils sont 61% à déclarer sauter ce repas. Le petit-déjeuner est pourtant essentiel pour bien commencer la journée. Il permet de récupérer après le long « jeûne » nocturne, d’alimenter les muscles et le cerveau en énergie pour la réalisation des tâches quotidiennes, qu’elles soient mentales ou physiques, et d’éviter les fringales et les grignotages dans la matinée.

Adopter une alimentation équilibrée n’est pas suffisant pour être en bonne santé. C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’adopter en parallèle un mode de vie actif, en augmentant son temps d’activité physique d’une part et, en diminuant sa sédentarité, d’autre part.

L’activité physique recouvre un large spectre de possibilités. Elle peut être pratiquée dans différentes circonstances : lors des déplacements, dans le cadre de la vie domestique, durant les loisirs ou dans le cadre d’activités scolaires. Il existe de nombreuses possibilités et le sport, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’en représente qu’une petite partie. Il est recommandé de pratiquer au moins 30 minutes d’activités physiques dynamiques par jour. Ces repères représentent un idéal vers lequel il faut tendre. Néanmoins, toute activité physique supplémentaire même inférieure aux repères est bénéfique ! L’activité physique permet de contribuer à notre bien-être, d’améliorer notre santé et notre condition physique. La sédentarité quant à elle doit être réduite au maximum : déplacements motorisés, travail à un bureau, temps passé devant un écran, etc. Il est ainsi recommandé de ne pas rester assis trop longtemps et de prendre le temps de marcher un peu toutes les 2 heures.

Ces dernières décennies, nos modes de vie ont été profondément modifiés, en partie du fait des nombreux progrès techniques. Les lycéens passent pour la plupart d’entre eux de nombreuses heures assis en cours ou devant des écrans et sont donc particulièrement concernés. Pourtant, adopter un mode de vie actif, c’est mettre toutes les chances de son côté pour améliorer sa qualité de vie !