Actu / News Bac & co Examens

BAC 2020 : Quels changements pour les premières ?

2020 sera une édition hors norme où cohabiteront deux formules de bac : l’ancienne et la nouvelle. L’ancienne formule, avec sa semaine d’écrits à la mi-juin, sera réservée aux élèves de terminale générale et technologique. La nouvelle formule, celle découlant de la réforme du lycée contestée l’an dernier par les enseignants, sera appliquée aux élèves de première. Eux, joueront « les cobayes » pour tester ces nouveautés.

Les sept changements importants qui commencent maintenant

en synthèse… Pour comprendre les nouveautés, il faut revenir aux sources, à l’idée de base: simplifier les coûts d’organisation du baccalauréat. Reconquérir le troisième trimestre grignoté par les révisions et les épreuves écrites. D’où cette réforme du lycée et du bac qui s’inspire du modèle anglo-saxon.
Au menu: davantage de contrôle continu pour des épreuves finales allégées, la fin des séries L, ES et S qui sont remplacées par les enseignements dits de spécialité. Il y en a trois en classe de première, deux en terminale qui s’ajoutent au tronc commun des disciplines.

  1. Les E3C, la nouveauté

  2. Globalement, en classe de première, les élèves plancheront sur deux types d’écrits: les épreuves communes de contrôle continu baptisées E3C et celles finales, en l’occurrence pour les élèves de première, le français (oral et écrit), qui se joueront en juin. Comme avant.
    Les E3C, c’est la nouveauté. Elles seront organisées à deux reprises pour toucher au total huit disciplines. D’abord, au 2e trimestre, elles concerneront l’histoire géographique et les langues vivantes 1 et 2.
    Puis au 3e trimestre, elles porteront toujours sur l’histoire-géo et les deux langues vivantes auxquelles s’ajouteront l’enseignement scientifique et l’une des trois spécialités que l’élève abandonnera l’an prochain, en classe de terminale.
  3. Un calendrier avancé
    Les dates des E3C sont fixées nationalement, le ministère attribuant aux académies des périodes pour les organiser.
    Dans certaines académies, le calendrier du 2e trimestre est connu. Ces épreuves se joueront du 20 janvier au 14 février. Avec pour les langues rares et à faibles effectifs un créneau du 3 au 7 février.
    À charge pour les chefs d’établissement de monter leurs épreuves dans cette fourchette de dates. Pas de panique! Les lycéens de première, qui sont les premiers concernés, seront les premiers informés. Ils recevront par mail leur convocation officielle.
  4. Des sujets « nationaux»
    Sur quoi porteront ces épreuves? Les sujets, issus d’une banque nationale, correspondront à la partie du programme étudié. L’idée n’est pas de piéger les candidats, mais de mesurer leur niveau, Ce sont les enseignants qui choisiront, dans cette banque nationale, les sujets les mieux adaptés, le dernier mot restant au proviseur.
  5. Deux heures de composition maximum
    La durée de chacune de ces épreuves oscillera entre 1h30 et 2 heures. Pas plus!
    Attention : les E3C n’ont pas vocation à être des mini-bacs blancs, ce sont des devoirs sur table avec un cachet un peu plus formel et il ne sera pas question pour les lycées d’accorder à leurs élèves un jour de relâche pour réviser ! Les cours auront lieu normalement, y compris après les E3C.
  6. Des copies numérisées
    Comme pour le bac ancienne formule, les copies des E3C seront anonymes et notées par les enseignants du lycée. La seule règle: le correcteur ne sera pas le professeur des candidats.
    Pour les lycées à petits effectifs, ou pour les langues vivantes rares, ce sont des profs de l’académie voire du national qui corrigeront. Car les copies des E3C sont spéciales, conçues pour être numérisées.
  7. Des notes envoyées par mail
    Les corrections seront assurées dans la foulée des épreuves.
    Quant aux notes, elles seront transmises avant le 4 mars, dernier délai. S’ouvrira, alors, comme pour le bac ancienne formule, une commission d’harmonisation afin de s’assurer de l’équité de notation entre les jurys.
    Éviter que des candidats ne soient pénalisés par des correcteurs trop sévères. Ce n’est qu’après cette commission d’harmonisation, fixée autour 13 mars selon les académies, que les élèves de première découvriront leurs notes et leurs copies corrigées. Qui seront expédiées par mail.
  8. 40% de la note finale
    Dans la réussite au bac, ces E3C pèsent 30 % de la note finale. Les autres disciplines sont évaluées classiquement, durant l’année et comptent pour 10% de la note finale.
    Au bilan, la part du contrôle continu pèse 40% (30 +10) dans l’obtention du nouveau bac. Les 60% restants proviennent des épreuves finales.
    C’est-à-dire les épreuves anticipées de français qui se joueront en juin et les nouvelles: deux enseignements de spécialités, la philo et le grand oral. Celles que les élèves de première testeront, en 2021, quand ils seront en terminale pour passer le nouveau bac.