Actu / News

E3C : des aménagements annoncés le 11 mars 2020

Le 11 mars prochain, lors du comité de suivi de la réforme du lycée pour installer pour améliorer la mise en place des prochaines sessions d’E3C.

atténuer le côté stressant de ces épreuves et aller vers un vrai esprit «contrôle continu» Objectif de limiter le stress

Faire trois mini-bacs avec convocations officielles, ce qui démultiplie le côté anxiogène alors que le contrôle continu était fait pour déstresser les candidats.»

Trois axes d’amélioration principaux.

  • Le premier consiste à se soustraire de l’aspect très «officiel» des E3C, qui passe notamment par des convocations numériques à faire signer par les parents et la numérisation des copies par les enseignants, qui corrigent sur écran.
  • rendre publique la banque nationale d’épreuves.Cela éviterait les problèmes d’équité lorsque les sujets fuitent sur internet. Dans certaines disciplines il y a 250 sujets, ce n’est pas un problème si les élèves veulent tous les faire avant les épreuves!»
  • la levée de l’anonymat des copies qui permettrait de «rendre les copies beaucoup plus vite aux élèves». «Le fait qu’un élève ne soit pas corrigé par son enseignant est entendable mais on peut travailler avec échanges de copies dans l’établissement. L’anonymat induit qu’on ne fait pas confiance à nos équipes pour évaluer les élèves»

Mais que va décider Jean-Michel Blanquer? Difficile à dire avant cette fameuse date du 11 mars, mais dans l’entourage du ministre de l’Éducation nationale, on évoque déjà un «possible report des prochaines épreuves d’E3C», initialement prévues dès la mi-avril, au mois de juin. Autre possibilité: donner plus d’importance aux dossiers scolaires, qui comptent aujourd’hui pour 10 % de la note finale du baccalauréat.