MY MDL :) Poitiers

La Maison des lycéens de Jean Monnet (Cognac) en plein chantier !

Les lycéens suivent de près le chantier. L’opération d’un coût de 710 000 euros doit être bouclée en avril

La Maison des lycéens de Jean-Monnet compte 370 adhérents, soit environ un tiers des élèves de l’établissement. Les lycéens qui gèrent l’association espèrent voir le chiffre grimper avec l’ouverture d’un équipement qui leur sera dédié. Rien à voir avec l’actuel préfabriqué, obsolète, qui leur sert de refuge.

« On est fier de porter un projet comme ça », avance Raphaël Vernine, élève de terminale et président de la Maison des lycéens. L’équipe est très impliquée dans le suivi du chantier. Les élèves sont consultés pour différents choix d’aménagement. Ce sont leurs prédécesseurs qui ont posé les jalons en dessinant des plans, il y a déjà cinq ans. On se souvient qu’en 2014, le Conseil régional avait proposé l’installation de quatre yourtes de 69 m² et 4 mètres de hauteur. La formule, fragile et pas pratique, mais surtout son coût, 500 000 euros, avaient fait bondir les associations de parents d’élèves. Et la Région avait reculé…

Un investissement important

Elle semble tenir à utiliser un support original, puisque le bâtiment en chantier depuis septembre dernier est conçu à partir de conteneurs maritimes… Un premier lot a été livré en septembre 2016, mais ils étaient trop petits. Des conteneurs plus gros sont en cours de transformation, pour une ouverture « en mars ou avril, en tout cas on l’espère avant la fin de l’année scolaire », indique le proviseur, Marc Perrier.

Paradoxe, le coût est encore plus important que pour le projet précédent, 710 000 euros !

Le bâtiment utilise des « matériaux biosourcés » et sera « à énergie positive », qui sera doté de salles de musique, de détente-multimédia, salle de jeux, d’activité de club, ainsi que d’une terrasse.

« C’est bien de voir que la Région s’intéresse au “tiers-temps” des élèves, c’est-à-dire quand ils ne sont pas en cours ni en étude.

« Tiers-lieu », on retrouve un terme dans l’air du temps, présent aussi dans le projet du théâtre de « L’Avant-Scène Lab ». La Maison des lycéens devrait ainsi inclure un « fab’lab’ », un espace de création en commun. « Où se passe la première expérience d’entreprise à plusieurs ? C’est souvent au lycée », pointe Jérôme Defrain.

La Maison des lycéens devrait offrir les meilleures conditions à ses adhérents pour mener leurs idées à bien.

Laisser un commentaire