Actu / News

Parcoursup : passer le bac « sans fac » et « Pas de réponse tout de suite » pour les 29 000 recalés des filières sélectives

Parcoursup : passer le bac « sans fac », la réaloté pour 236 000 lycéens préparent le bac, qui démarre le 18 juin, sans savoir où ils étudieront l’an prochain faute d’une réponse de la plateforme d’orientation Parcoursup.

Au risque d’aggraver leur stress ou de les démotiver.

« Si j’ai le bac mais pas de place en fac, je fais quoi ? » Julien, élève de Terminale S dans le Val-de-Marne, qui vise des DUT ou des facs de bio-chimie, est « en attente » pour tous ses vœux sur la plateforme d’admission post-bac Parcoursup, dont les premières réponses sont tombées il y a dix jours. « Tous les matins, je regarde si j’ai progressé dans les listes d’attente », raconte-t-il, alors qu’il aimerait réviser sereinement le bac, dont le coup d’envoi sera donné 18 juin (lire par ailleurs).                                                                                                                       Lire la suite sur la Répu

« Pas de réponse tout de suite » pour les 29 000 recalés des filières sélectives

Un couac sur le chemin de parcoursup apparaît pour les lycéens qui n’ont essuyé que des refus, en filières sélectives. Les commissions dans les rectorats chargées de les aiguiller ne sont pas en mesure de leur donner rapidement une réponse.

Des commissions rectorales inédites ont été mises en place dans chaque académie, afin de répondre aux lycéens de Parcoursup qui avaient candidaté uniquement dans des filières sélectives -ils en avaient le droit cette année – et qui ont été refusés partout. Ces 29 000 élèves vont devoir être très patients.

Problême : la « prise en charge » n’est pas immédiate et là mauvaise surprise pour Charly. Cet élève de terminale a été refusé dans les cinq formations en art auxquelles il avait candidaté, uniquement des formations sélectives, comme les BTS, les prépas, les DUT. Les licences générales étant, elles, classées comme non-sélectives. Le lycéen n’avait pas prévu de plan B.

Lire la suite sur France Info.

Laisser un commentaire