Actu / News C.V.C. et C.V.L Médias / Presse des bahuts

Sensibilisation aux gestes qui sauvent : deux exemples qui parlent … – VIDEO

Courant novembre 2018, au lycée Audiberti à Antibes (06), en plein cours de sport, le professeur a fait un malaise cardiaque. Quatre élèves l’ont immédiatement placé en position latérale de sécurité et constaté qu’il ne respirait plus. Pendant que l’un prévenait l’infirmière scolaire, un autre a entamé un massage cardiaque. Enfin, un autre élève a utilisé le défibrillateur électrique à disposition dans le lycée.
Ils ont parfaitement gardé leur calme et se sont organisés. L’enseignant a été sauvé.

Au lycée privé Saint-Paul de Lens, c’est un professeur de mathématiques, agé 58 ans qui avait déclenché une crise cardiaque pendant la classe.

Le témoignage de deux élèves : Remi relate « notre professeur est tombé comme une pierre», Nassima de poursuivre, «On s’est dit que c’était une blague parce que, juste avant, il blaguait avec nous.» Titulaire du PSC1, Nassima mis sa formation en pratique.  «Ça a été des automatismes»

Il a été maintenu en vie par ses élèves qui lui ont fait un massage cardiaque en attendant les pompiers et a finalement été réanimé par le Samu sur place.

Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) et GQS (gestes qui sauvent)

Au collège et au lycée, le certificat de compétences de citoyen de sécurité civile – PSC1 est accessible à tout élève bénéficiant de la formation appropriée. La sensibilisation de tous les élèves en classe de troisième est généralisée. Tous les élèves, au collège ou au lycée, n’ayant pas reçu une formation PSC1, suivent une sensibilisation aux gestes qui sauvent. En effet, subsidiaire au PSC1, le module de deux heures visant aux GQS vient compléter l’éventail des formations au secourisme proposées aux élèves.
Plus d’informations sur Eduscol

La sensibilisation de tous les élèves en classe de troisième est généralisée et sera effective pour 2022

Afin de valoriser leur engagement, il est essentiel que les élèves qui se sont engagés à assumer une responsabilité au sein de leur établissement, en particulier tous les élèves ayant un mandat – de délégué de classe, au conseil de la vie collégienne (CVC), au conseil de la vie lycéenne (CVL), au conseil d’administration de l’établissement, comme jeunes officiels à l’UNSS – puissent, à leur demande, bénéficier d’une formation aux premiers secours et obtenir le certificat de compétences de citoyen de sécurité civile – PSC1 ou à défaut, et en fonction des possibilités des établissements scolaires, une sensibilisation aux gestes qui sauvent.

Une attestation, délivrée aux élèves ayant suivi la formation aux premiers secours, est un certificat de compétences de citoyen de sécurité civile-PSC1 qui atteste de l’aptitude à prévoir les risques et à réaliser les gestes élémentaires de secours aux personnes en situation de détresse physique. Elle est une composante du livret scolaire unique.

 

  • 9
    Partages