Actu / News Connecté !

Yubo, appli qui monte chez les ados …

L’appli YUBO est réputée comme étant le « Tinder » des moins de 18 ans, intrigue et inquiète…les parents…

Objectifs : « Aider les jeunes à trouver des amis en ligne ». Pour l’un des fondateurs, il s’agit répondre à la solitude de la génération Z. » « Les ados sont continuellement connectés, mais n’interagissent qu’avec des likes ou des commentaires. YUBO permet de se faire de vrais amis et de discuter sur de vrais sujets. »

Si Facebook est aujourd’hui le réseau social le plus puissant du monde avec sa plateforme éponyme, son application de photos Instagram et ses messageries Messenger et WhatsApp, avec 2,8 milliards d’utilisateurs mensuels, le géant américain n’est pas forcément celui qui est le plus plébiscité par les adolescents. En effet, Snapchat ou encore l’application TikTok, qui est devenue un véritable phénomène mondial, ont dépassé Facebook auprès des jeunes âgés de 13 à 16 ans, selon une étude de Morning Consult.

Le réseau social français YUBO a actuellement le vent en poupe auprès des 13-25 ans . Lancé en 2015 par Sacha Lazimi, Jérémie Aouate et Arthur Patora, Yubo, qui séduit les adolescents avec son approche basée sur des vidéos diffusées en direct pour permettre aux utilisateurs de se retrouver dans des groupes avec des centres d’intérêt communs, revendique en effet 25 millions d’inscrits à travers le monde.

Un positionnement différent

Dans le même temps, Facebook, Instagram et consorts, au départ conçus pour permettre à leurs utilisateurs de se connecter à des personnes qu’ils connaissent déjà, sont devenus au fil du temps des médias et de véritables usines publicitaires, qui ont permis de faire émerger des influenceurs, utilisés comme des armes marketing auprès de leurs communautés.

Un algorythme adapté.

Si Yubo s’est distingué sur ce plan, la plateforme est néanmoins confrontée au principal point noir de l’ensemble des réseaux sociaux, à savoir la prolifération de contenus haineux et choquants (pornographie, harcèlement…), ainsi qu’à des personnes qui tentent de contourner les limites d’âge imposées par la société.
Yubo a intégré des mesures de sécurité et une modération dans le design même de la plateforme. En effet chaque page rappelle qu’il est interdit de se montrer nu ou en sous-vêtements ou bien encore d’avoir un comportement insultant ou violent. il existe aussi un groupe de modérateurs pouvant surveiller discrètement les lives et bloquer les contenus interdits avant leur diffusion massive. Seulement 1% des signalements que nous recevons ont un rapport avec des problèmes de nudité. Yubo estime « qu’il faut surtout faire ouvrir le dialogue entre les ados et les adultes, parler d’éducation sexuelle et de féminisme afin d’arrêter que les jeunes filles ne soient vues comme des proies. »